186 : على من يقع عبء اثبات أن الطبيب قام بواجب الإعلام: الغرفة الأولى المدنية، 25 فبراير 1997، م ن فر


المسؤولية الطبية: 


 الغرفة الأولى المدنية، 
بتاريخ 25 فبراير 1997،  
الطعن رقم 94-19685، 

البيان 1997، I، رقم 75، ص 49 : 

على الشخص الملزم قانونيا أو تعاقديا بواجب إعلام أن يقدم الدليل على تنفيذ هذا الالتزام. هكذا يتوجب على الطبيب الملزم بواجب الإعلام تجاه المريض أن يأتي بالدليل على أنه نفذ هذا الالتزام.

 -------

في مواجهة هذا الاجتهاد، قامت اللوبيات البنكية وشركات التأمين التابعة لها، بالضغط في اتجاه استصدار قانون في 2002 ، يضع عبء الاثبات على الضحية غير المهني، ان يتبث خطأ الطبيب، الامر غير منطقي وغير معقول، أن المريض غير المختص والدارس لأصول مهنة الطب يتبث خطأ الطبيب المختص الدارس.
م ب

-------------
Cour de cassation 
chambre civile 1 
Audience publique du mardi 25 février 1997 
N° de pourvoi: 94-19685 

Publié au bulletin
Vu l'article 1315 du Code civil ;
Attendu que celui qui est légalement ou contractuellement tenu d'une obligation particulière d'information doit rapporter la preuve de l'exécution de cette obligation ;
Attendu qu'à l'occasion d'une coloscopie avec ablation d'un polype réalisée par le docteur X..., M. Y... a subi une perforation intestinale ; qu'au soutien de son action contre ce médecin, M. Y... a fait valoir qu'il ne l'avait pas informé du risque de perforation au cours d'une telle intervention ; que la cour d'appel a écarté ce moyen et débouté M. Y... de son action au motif qu'il lui appartenait de rapporter la preuve de ce que le praticien ne l'avait pas averti de ce risque, ce qu'il ne faisait pas dès lors qu'il ne produisait aux débats aucun élément accréditant sa thèse ;
Attendu qu'en statuant ainsi, alors que le médecin est tenu d'une obligation particulière d'information vis-à-vis de son patient et qu'il lui incombe de prouver qu'il a exécuté cette obligation, la cour d'appel a violé le texte susvisé ;
PAR CES MOTIFS, et sans qu'il y ait lieu de statuer sur les deux premières branches du moyen :
CASSE ET ANNULE, dans toutes ses dispositions, l'arrêt rendu le 5 juillet 1994, entre les parties, par la cour d'appel de Rennes ; remet, en conséquence, la cause et les parties dans l'état où elles se trouvaient avant ledit arrêt et, pour être fait droit, les renvoie devant la cour d'appel d'Angers.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق